Stage de sylvothérapie

danielle-collura-meditation-energetique

La Sylvothérapie ou “Bain de forêt” est pratiquée depuis 30 ans au Japon et en Californie la pratique du “Câlin aux arbres” est aussi très répandue.

Nous sommes de plus en plus déconnectés de la Nature. L’efficacité de la Sylvothérapie a été scientifiquement prouvé et une séance de 2H00 suffit pour ressentir les effets positifs sur notre organisme et en renforcer l’immunité.

Je vous propose de vivre des expériences au contact des arbres, dans le monde sacré de Mère Nature où tout est vivant où l’approche doit être tout en conscience avec respect et humilité. La forêt soigne, les arbres sont des thérapeutes naturels.

Vous serez initiés à des méthodes d’écoute en profondeur dans la forêt et vos sens seront réveillés pendant que je vous guide dans une série d’exercices conçus pour vous aider à vous déconnecter de votre esprit.

Découvrir la Sylvothérapie

Je propose différents stages et ateliers selon vos envies et vos attentes :

  • Atelier de découverte de la Sylvothérapie Énergétique (1 jour)
  • Stage de formation en Sylvothérapie Énergétique (1 weekend par mois pendant 3 mois)

Je vous laisse prendre connaissance de ces  stages et ateliers en cliquant sur les images ci dessous.

stage-calin-arbre
homme-calin-arbre
mandala-nature-sylvotherapie
stage-sylvotherapie-grambois
sylvotherapeute-danielle-collura

Formation Sylvothérapie Énergétique

Atelier de découverte de la Sylvothérapie Énergétique

Promo !
30,0065,00
Qu’est ce que la Sylvothérapie ?

La sylvothérapie – de silva, bois / forêt en latin – est une pratique qui consiste à améliorer l’état de santé du corps et de l’esprit par le contact avec l’énergie des arbres. Cette nouvelle approche thérapeutique apporte une meilleure généralité grâce à la connexion avec les vibrations énergétiques émises par les arbres. La proximité physique ou le contact direct avec les arbres serait donc extrêmement bénéfique pour l’homme.

Reconnue au Japon comme une technique de relaxation à part entière et comme une pierre angulaire de sa politique de médecine préventive, la sylvothérapie est une pratique ancienne, connue et utilisée depuis des siècles mais oubliée peu à peu avec l’arrivée de l’industrialisation et de l’urbanisation.

Appelée Shinrin Yoku par l’agence forestière au Japon, c’est-à-dire “bains de forêt”, cette pratique promue depuis le début des années 80 a dû attendre le milieu des années 90 pour être étudiée par les scientifiques. Ces recherches ont démontré les vertus de la sylvothérapie et ses effets physiologiques positifs.

Les points importants observés en 1995 pour plusieurs sujets qui passaient 40 minutes en forêt le matin et l’après-midi étaient la diminution de la tension, de l’anxiété et de la fatigue, et la diminution du cortisol salivaire. D’autres études ont complété ces recherches, notamment la diminution du taux de glucose sanguin chez certains diabétiques et l’augmentation des niveaux de cellules tueuses naturelles et d’immunoglobulines A, G et M dans le sang des personnes pratiquant le Shinrin Yoku.

Aujourd’hui, la sylvothérapie fait l’objet d’une discipline à part entière dans la prestigieuse école de médecine nippone de Tokyo sous le nom de médecine forestière. En Europe et aux États-Unis, la sylvothérapie a de plus en plus d’adeptes ! Ils se réunissent régulièrement dans la forêt pour participer à la journée “tree huging” (littéralement embrasser les arbres).

Quels sont les effets bénéfiques de la sylvothérapie ?

Le contact ou la proximité physique de l’homme avec les arbres et la connexion de l’homme aux vibrations énergétiques que les arbres émettent procurent un bien-être physique, émotionnel et énergétique général.

  • Renforcer les fonctions immunitaires
  • Régulation des troubles de l’humeur et de ceux associés à la dépression (meilleure sensation de vivacité, retour à un état de sérénité et augmentation des pensées positives)
  • Lutte contre le vieillissement cellulaire prématuré (niveau de DHEA) – Diminution significative des niveaux de noradrénaline et de dopamine, qui sont des vecteurs importants de stress (réduction de l’anxiété)
  • Augmentation significative de l’activité des lymphocytes NK (également appelés cellules tueuses naturelles ou lymphocytes nuls). Ces cellules, fabriquées dans la moelle osseuse, produisent des substances chimiques qui détruisent les cellules cancéreuses.
  • Une pression artérielle réduite (niveau d’adiponectine dans le sang) qui implique une réduction des risques cardiaques
  • Augmentation du seuil de concentration pour les enfants présentant un déficit d’attention et effets positifs sur le fonctionnement cognitif et créatif
  • Renforcement de la concentration et de la productivité chez les adultes